La fishroom St Marcel

5 mars 2012

La fishroom, c’est une pièce dédiée exclusivement ou presque, à mes poissons, située au sous-sol  . Pour décrocher l’accord final de mon épouse j’ai consacré une petite surface « un peu trop petite  » à son goût, pour la conservation des ses orchidées.

Quand la passion prend le dessus, l’aquariophilie peut mener à certains débordements, j’avais tendance à chercher là ou je pouvais ajouter un aquarium.  Mais rapidement une conclusion s’imposait: ce n’était pas pratique. En effet  pour les changements d’eau, l’entretien classique, il faut faire toujours attention à ne pas inonder le bureau, la cuisine , la salle à manger … et oui j’en avais éparpillé dans toute la maison !

Alors le projet  se réalisa avec l’aide de mes fils et le feu vert de ma femme. Une partie du sous-sol, qui était en terre battue, qui servait de cave à vins, rangements et entreposage de matèriels, fût transformée en fishroom. les travaux débutèrent par une chappe de ciment de 15 cm d’épaisseur double ferraillage, renforcée sur les bords pour supporter les aquariums. Il fallut modifier l’entrée, donc créer une nouvelle porte, fermer l’ancienne. Pour être pratique il me fallais un évier, c’est alors que l’idée de pratiquer une ouverture sur la pièce attenante , la chaufferie,  pour récupérer la partie douche , c’est imposée. Une ouverture de 2m par 0,75m dans le mur du fond fût découpée, remplacement de la douche par un évier. Ils nous restaient plus qu’à fermer en construisant un mur, au final nous avions notre fishroom de 14m2 avec une petite pièce de 3m2   avec évier et écoulement des eaux par le sol, très pratique pour les changements d’eau, la partie évier est en contre-bas de 15 cm par rapport à la fishroom.  Après le gros oeuvre , l’électricité  avec la mise en place de lignes séparées pour le chauffage à air pulsée de 1000watt , les prises pour l’éclairage, les prises pour les pompes, une vmc puissante. Ensuite l’isolation constituée en panneau sandwiche de 20cm de laine de roche avec  BA 13 . La dimension finale est de 3,50 m * 3,50 m dont un mur avec la porte d’entrée et un autre avec l’ouverture donnant sur l’évier. Pour finir la construction des pilliers pour supporter les aquariums, le carrelage au sol. Pour acceuillir le premier bac de 1000 litres j’ai rajouté 6 traverses de 70*70mm, une planche de contreplaqué de 19mm, un polystyrène de 2 cm. Ensuite j’ai appris au club le collage du verre pour faire mes autres aquariums sur mesure.

Adhérez à un club si vous le pouvez c’est là que l’on peut apprendre le plus et le plus vite. Je suis adhérent au club de Vernon( 27),  tapez sur un moteur de recherche www.aquavernon.fr vous trouverez rapidement le site, vous verrez que dans ce club, il y a d’énormes possibiltés pour devenir un bon aquariophile si vous le souhaitez.

La fishroom existe depuis 3 années, plusieurs aquariums sont installés : cuve de 1000 litres, de 840 l, 3 fois 670 l, 420 l 160 l , 140 l, 70 l et 3 fois 50 l. Il me reste le plus gros bac, j’espère pour cet été, il fera 340*85*70cm.

Pour le moment je suis plutôt branché lac Malawi, Tanganika et amérique du sud  avec nouvellement installé les DISCUS dans le 1000 l. mais cela changera certainement dans le futur… C’est bien de changer de temps en temps.

Il y a des choix à faire au départ, volontairement je n’ai pas fais de trop plein sur mes bacs, je vidange par gravité et je complète au tuyau d’arrosage. Cela paraît moins pratique que le changement d’eau automatisé mais j’y trouve un avantage important : pendant la vidange j’ai le temps de bien observer les poissons , le décor, faire des interventions sur les  filtration, c’est un moment privilégié pour l’observation des éléments du décor, du matèriel.

 

 

 

 La fishroom St Marcel plan-fishroom-72-dpi-300x219

 

 

Les orchidées, c’est le dada de ma femme, elles sont dans la pièce  » évier » . J’ai fais deux pilliers, mis une planche , ensuite j’ai fais un bac de 10 cm de hauteur en verre collé, sur les côtés des sacs suspendus, en grillage petits trous, j’ai bourré  de spheigne, le fond du bac est composé de billes d’argile . L’éclairage 12 heures/jour avec un tube T5 lumière du jour et un autre T5 lumière violette. Arrosage par pulvérisation, soit à l’eau osmosée ou eau dure. C’est une réussite, différentes variétés fleurissent régulièrement, ainsi à l’étage il y a toujours des orchidées en fleur.

 

Phalaenopsis

Phalaenopsis

 

 

Oncidium

Oncidium

 
 

Cambria

Cambria

 
 
 

Brassia-verrucosa

Brassia verrucosa

 
Brassia2

Brassia

 

 

Zygopetalum1

Zygopelatum

Mes cichlidés du lac MALAWI

3 mars 2012

AULONOCARA  :

Peut-être les cichlidés du lac Malawi les plus connus par les amateurs. Endémique dans le lac MALAWI, ce genre contient une vingtaine d’espéce pas toutes décrites. c’est un poisson assez calme qui se nourrit sur le sable de petits organismes grace à ses organes sensoriels. Les mâles pocèdent  des couleurs chatoyantes, cela va du bleu au jaune intense. Ce sont des incubateurs bucaux. Le mâle est très actif sexuellement, il courtise plusieurs femelles à la fois.

J’ai un trio d’Aulonocara stuartgranti  » Ngara « dans un bac de 660 litres en compagnie d’un trio de PROTOMELAS TENIOLATUS  « Namenlenje » et de quatre jeunes Cyrtocara moorii. Dans un autre bac de 680 litres je maintiens un trio d’Aulonocara baenschi « NKomo reef » avec un trio de Copadichromis borleyi  » Red Kadengo ».

 

 

Mes cichlidés du lac MALAWI dans MALAWI Aulonocara-stuartgranti-Ngara

Aulonocara stuartgranti Ngara

 

 

Aulonocara-baenshi1 dans MALAWI

Aulonocara baenshi Nkomo reef en trio

 COPADICHROMIS :

Ce genre contient une vingtaine d’espèce. Ils sont endémiques dans le lac MALAWI. La Taille varie de 8 à 24 cm environ et vivent en banc .

Dans mes aquariums j’ai un trio de Copadichromis borleyi « red Kadengo » dans un 660 litres avec des Aulonocara baenschi « Nkomo Reef ».

 

Copadichromis-borleyi-en-trio1

Copadichromis borleyi en trio

 

 PROTOMELAS :

Le genre contient quatorze espèces classées, mais il en reste d’autres non décrites par les scientifiques.C’est dans la zone rocheuse près des rivages entre 2 et 10 mêtres. Ils ont un comportement très pacifique, ils adores les aufwuchs.

Dans un 660 litres j’ai un trio de Protomelas taeniolatus  » Namalenje » qui s’entend très bien avec des Aulonocara stuartgranti « Ngara » et des Cyrtocara moorii.

 

Promotela-taeniolatus-Namanlenje1

Protomelas taeniolatus Namanlenje

 

 Dans un 660 litres j’ai un groupe de 4 Cyrtocara moorii en compagnie d’Aulonocara stuartgranti « Ngara » et Protomelas taeniolatus « Namalenje ». Dès qu’un couple se forme je me séparerai des deux autres.

 

 

Cyrtocara-moorii1

Cyrtocara moorii

 

Mes cichlidés du lac Tanganika

3 mars 2012

 

Les cichlidés gobies :

Ils adorent se poursuivre dans le ressac presque en surface dans les eaux riches en oxygène. Dans le lac ils picorent la couverture biologique des rochers situés dans les premiers mêtres.   Dans cette famille il y  a les Tanganicodus irsacae, les Eretmodus cyanostictus, les Eretmodus sp. « cyanostictus north », les Spathodus erythrodon, les Spathodus marlieri

Dans mon poissonarium ou « fishroom »  j’ai un couple de Tanganicodus irsacae « Burundi »  dans un bac de 420 litres, un couple de Tanganicodus irsacae dans un 300 litres, un trio d’Eretmodus cyanostitus « Moba » dans un bac de 1000 litres avec un trio d’Ophtalmotilapia nasuta « Sibwesa » et 4 Synondontis. 

Les cichlidés  à palettes :

Ophtalmotilapia nasuta  » Sibwesa »    ces cichlidés sont des incubateurs bucaux de grande taille environ 18 cm. Pour la reproduction le mâle prépare un nid de 50 cm de circonférence , plutard il atirera sa femelle pour la ponte. Je maintiens un trio ( 1 mâle et deux femelles) les femelles pondent à tour de rôle.

Les cichlidés sabulicoles :

Ils vivent principalement sur le sable fin, le mâle fait un grand nid d’environ 40 à 50 cm. Je maintiens un groupe de 5 Enantiopus melanogenys dans un bac de 840 litres avec un banc de Cyprichromis leptosoma jumbo  » Kitumba » et un couple de Altolamprologus calvus « Mkamba bay ».

Le groupe des Altolamprologus compressiceps :

C’est un petit groupe de prédateurs qui comprend Altolamprologus calvus, Al. compressiceps, Neolamprologus prochilus. J’ai un couple d’Altolamprologus calvus « Mkamba bay » sauvage qui c’est installé à l’entrée d’une grotte dans une coquille. La femelle dépose ses oeufs dans la coquille et le mâle surveille si tout se passe bien. Il attaque ceux qui sont un peu trop curieux.

Groupe  Cyprichromis leptosoma :

Ils sont toujours en nombre important se nourrissant en pleine eau, les mâles sont agressifs entre eux et défendent un espace  en 3D. Je maintiens un groupe de 10 Cyprichromis leptosoma jumbo « Kitumba » dans un bac de 840 litres de 2 mêtres de long. Ce bac est pour ma part un peu juste, je crois qu’ils seraient bien plus à l’aise dans un bac de 1500 litres.

 

Mes cichlidés du lac Tanganika dans TANGANIKA Tanganicodus-irsacae-Nyanza-lac

Tanganicodus irsacae Nyanza lac

 

 

Tanganicodus-Irsacae-Burundi1 dans TANGANIKA

Tanganicodus Irsacae Burundi

 

 

Eretmodus-cyanostictus-Moba-3

Eretmodus cyanostictus Moba

Altolamprologus-calvus-MKamba-bay-mâle1

Altolamprologus calvus MKamba bay mâle

 

Altolamprologus-calvus-MKamba-bay-femelle

Altolamprologus calvus MKamba bay femelleAltolamprologus calvus MKamba bay juvénil

 

Enantiopus-melanogenys1

Enantiopus melanogenys

 
 

Enantiopus-melanogenys2

Enantiopus melanogenys

 
 

 

Optalmotilapia-nasuta-Sibwesa-mâle2

Optalmotilapia nasuta Sibwesa mâle

Optalmotilapia-nasuta-Sibwesa-femelle

Optalmotilapia nasuta Sibwesa femelle

 

Cyprichromis-leptosoma-jumbo-Kitumba-1

Cyprichromis leptosoma jumbo Kitumba

Mes cichlidés du lac Victoria

1 mars 2012

C’est à la bourse AFC ( Association France Cichlids) 2011 de Vichy(03) que j’ai trouvé les cichlidés que je souhaitais acquérir. J’ai un seul bac mais maintenant, dans mon poissonarium, les trois grands lacs d’Afrique sont représentés.

L’aquarium fait 660 litres, la population : deux couples d’Haplochromis sp. Rock kribensis « Mwanza north », certains auteurs le classe comme Paralabidochromis. Ils se reproduisent régulièrement mais pour le moment la capture est impossible, il y a bien trop de petits rochers. Je m’attendais à des poissons fougeux, il y a des poursuites mais rien de méchant. Ils s’entendent très bien avec le couple d’ Ommnichromis caeruleus et le trio d’Haplochromis latifasciatus.

Maintenant , pour voir ces poissons il faudra allez au club de Vernon (27) au CSADN , le site internet www.aquavernon.fr

 

Mes cichlidés du lac Victoria dans VICTORIA Haplochromis-latifasciatus

Haplochromis latifasciatus

 
 

 

Haplochromis-latifasciatus-femelle dans VICTORIA

Haplochromis latifasciatus femelle

 

Haplochromis-rock-kribensis-Mwanza-north-mâle

Haplochromis rock kribensis Mwanza north mâle

 

Haplochromis-rock-kribensis-Mwanza-north1

Haplochromis rock kribensis Mwanza north

 
Neochromis-omnicaeruleus-mâle2

Neochromis omnicaeruleus mâle